Pour lutter contre la corruption, il faut protéger les employés (de l’État) et nos élus. 

En cas de corruption dans l’aménagement, nous soutenons la démolition des ouvrages et ceci à la charge des promoteurs, en plus du remboursement de 2 à 10x la valeur des fonds perçus, avec un moratoire de 40 ans interdisant à ces promoteurs d’avoir un mandat ou sous mandat public. Le terrain deviendra un parc public avec des arbres pour une durée minimum de 99 ans. À l’entrée du parc une stèle devra être visible expliquant l'origine de la création du parc pour que les erreurs de passé ne se reproduisent pas !

Conflit d'intérêt

  • Les membres du Conseil administratif (communal, cantonal) doivent éviter les conflits d'intérêts, en particulier en lien avec des membres de la famille lors de procédures de droit privé.

Intégrité

  • Les employés de l’État qui ont accès à des informations ou données personnelles de citoyens ou habitant en Suisse ne peuvent vivre hors du territoire suisse.

Force de l’ordre

  • Les policiers ne peuvent être domiciliés hors de Suisse.

Politiques

  • L’interdiction à des puissances étrangères de financer les partis politiques.
  • Dans le dans ou il y aurait dissimulation d'informations lors des votes communaux ou cantonaux, nous soutenons l’annulation des votes et le blocage des travaux, en plus d’exiger le remboursement des fonds perçus avec une astreinte journalière de 1% du montant total durant tout la ou les enquêtes.