Nous sommes en faveur de la simplification (administrative). C’est pourquoi nous voulons faire supprimer toutes les administrations qui sont à double, triple…

Surveillance des communes

  • Nous voudrions que la surveillance des communes, soit rattachée au Pénal, compte tenu des dérives auxquelles fait face le canton de Genève depuis de nombreuses années.

Suppression des préposés cantonaux à la protection des données

  • Cette fonction n’est plus en adéquation avec l’évolution du numérique qui ne tient pas toujours compte de la géolocalisation des citoyens par rapport aux données. Dans le but d’avoir un service plus efficace et plus rapide, nous recommandons une concentration au niveau fédéral avec l’aide de la police fédérale lors de problème en relation avec les usurpations d’identité.
  • Les autres prestations que le préposé cantonal met à disposition ne sont pas mieux encadrées. En cas de dérive, c’est toujours au citoyen de mettre la main à la poche. Par exemple la loi LIPAD, qui lorsqu’on fait une demande n’a pas de limite temporelle. Une démarche peut prendre 4 ans pour obtenir un document public, ce qui est inacceptable.

Accessibilité des services administratifs

  • De nombreux services administratifs ont des horaires impossibles, ils ne sont pas ouverts le matin ou seulement le matin. Nous sommes en faveur d’horaires d’ouverture en continu et d’un regroupement avec d’autres administrations pour plus d'efficacité.